Chronique Réflexions

Le dragon et le garçon

Il était une fois un jeune garçon (ou peut-être était-ce une jeune fille) qui vivait dans un paisible petit village. De tous les malheurs du monde, il n'en connaissait aucun et pour cette raison, mais sans le savoir, il était heureux et innocent puisque tout allait bien dans sa vie qui était sans souci.

Puis un jour, un méchant dragon arriva au village et sema la pagaille, y répandant la panique et tuant sur son passage tous ceux que le garçon aimait. Le cracheur de feu s'en alla ensuite, laissant le village en flammes devant les yeux du jeune garçon qui était maintenant aussi seul qu'un orphelin.

Avec le temps, la vie reprit tranquillement dans le village et le garçon triste et défait s'en accommodait comme il le pouvait. Mais bientôt, le dragon revint hanter les habitants du village et le garçon perdit tout ce qui lui restait encore. Tous ces malheurs avaient fait de lui un réel martyr!

«La plus grande chute est celle qu’on fait du haut de l’innocence.»
- Heiner Müller

Après un certain temps dans ces conditions, le jeune garçon se rendit à l'évidence que sa vie au village ne serait plus jamais comme avant et que même s'il la reconstruisait, le dragon pouvait revenir encore et encore. Il décida donc de quitter pour s'enfuir dans la forêt tel un vagabond.

Dans son nouvel environnement, il apprit à vivre seul et à se faire un semblant de vie loin de tout ce qu'il avait connu et aimé. Il parvint à se débrouiller tant bien que mal avec ce qu'il trouvait, mais ce n'était là que survie et aucun bonheur n'alimentait son quotidien comme autrefois.

Puis un jour, il se dit qu'il en avait assez! De vivre de cette façon, dans la forêt, complètement isolé du reste du monde et de ce qu'il aimait, ce n'était pas fait pour lui! Il devait faire quelque chose pour regagner sa vie d'avant. Mais qu'allait-il faire de ce dragon qui hantait son village?

«Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même.»
- Friedrich Nietzsche

Il décida alors de partir en guerre contre le dragon. Il se prépara, fabriquant ses armes et s'entraînant pour devenir plus fort, plus résistant et plus coriace puis, lorsqu'il fut fin prêt, il revint au village armé jusqu'aux dents afin d'y combattre ce dragon qui maintenant y habitait en permanence.

La bataille dura des jours, voire des semaines. Les deux adversaires s'échangeaient des coups: le dragon crachait du feu et le garçon se protégeait à l'aide de son bouclier puis chargeait à nouveau la bête de son épée… Mais rien n'y faisait, tous deux avaient une force et une détermination équivalentes et le combat durait.

Jusqu'au jour où, à bout de souffle, le jeune garçon réalisa qu'il lui serait impossible de tuer son dragon. Il allait devoir changer son approche. C'est alors qu'en puisant dans toute son expérience d'avoir été un garçon heureux et innocent, puis orphelin, martyr, vagabond et guerrier, il eut l'ultime révélation: il allait apprivoiser son dragon!

«Ainsi vient la neige après le feu, et même les dragons ont une fin.»
- J.R.R. Tolkien

Réflexion inspirée d'une histoire populaire.

Olivier Turcotte
Coach personnel et Hypnothérapeute
514 831-9936
info@olivierturcotte.com
olivierturcotte.com

 


Si vous avez aimé cette réflexion, vous aimerez peut-être celles-ci:

Un bruit dans la cabine
Le bonheur au vent
Penser différemment