Chronique Réflexions

Agités de nature

On passe sa vie à s'occuper. Que ce soit en actions ou en pensées, la plupart du temps, notre corps et notre esprit ne sont même pas occupés à la même chose, travaillant tous deux simultanément, mais indépendamment à atteindre de multiples buts dans différentes directions. Serions-nous trop occupés ou simplement sur-agités?

«Toute agitation n'est pas action.»
- Erik Orsenna

Non mais c'est vrai, quelle pourrait bien être l'utilité de penser à ce qu'on fait pendant qu'on le fait et de n'être concentré sur une seule chose à la fois si on peut en faire plus? Ce ne serait qu'une énorme perte de temps, vous ne trouvez pas? Alors, non! Pas question de gaspiller notre temps de la sorte! Il faut absolument rentabiliser tout ça. On n'a qu'une vie à vivre après tout et, si on veut y arriver, il faut se dépêcher, tout prévoir, tout planifier.

Parce que c'est bien connu, si on ne réussit pas à faire tout ce qu'on a à faire à temps ou qu'on oublie le moindre détail, c'est le monde au complet qui s'écroule, c'est sûr. Si on n'arrive pas à être partout à la fois, c'est la mort qui nous attend assurément au prochain tournant. Et de toute façon, si on n'est pas parfait en tout, c'est notre vie au complet qu'on ne mérite pas de vivre, n'est-ce pas!?

«Le bonheur de l'impie est toujours agité. Il erre à la merci de sa propre inconstance.»
- Jean Racine

Mais avons-nous réellement tant à faire? Et surtout, dans quel but? Notre vie est remplie de "il faut" et de "je dois" dictés par on ne sait trop qui pour on ne sait trop quelle raison. Serait-ce dans l'espoir que tout soit un jour parfait ou tout simplement pour passer le temps, d'ici à ce que "on y arrive" et qu'on puisse enfin se reposer dans cette douce perfection tant méritée?

Je suis désolé si je suis le premier à vous l'annoncer, mais jamais nous n'avons été parfaits et jamais nous n'atteindrons la perfection dans quoi que ce soit. La perfection est un concept et seulement un concept, au même titre que l'infini. Personne n'est jamais allé jusqu'à l'infini parce que personne ne peut y arriver. C'est simplement impossible. Personne ne peut non plus atteindre la perfection.

«La perfection du caractère consiste à passer chaque journée comme si c'était la dernière, à éviter l'agitation, la torpeur et l'hypocrisie.»
- Marc-Aurèle

Et pourtant, on passe sa vie à faire tout ce qu'on peut pour atteindre cette perfection. On fait, on s'en fait, on s'agite, on cogite… et en plus, on se tape sur la tête lorsqu'on ne réussit pas à la hauteur de nos attentes (ce qui est bien sûr inévitable un jour ou l'autre). Aurions-nous oublié que la vie mène inévitablement à la fin de la vie?

Cette course à la perfection par la sur-agitation me fait étrangement penser au marchandage que l'on peut tenter de faire avec une puissance supérieure dans des situations désespérées: "si je fais ceci comme tu le désires, tu vas me garantir cela dont j'ai besoin pour me sentir bien et en sécurité".

Le seul hic, c'est que la vie, ce n'est pas du tout une situation désespérée à moins que vous en fassiez une interprétation désespérée. Alors pensez-y la prochaine fois où vous "devrez" faire vite, faire mieux ou tout faire... dans un but quelconque. Prenez le temps de réaliser que le but à atteindre n'est qu'un autre but à atteindre dans cette course sans fin qui, au mieux, nous occupe l'esprit.

«Le calme, la quiétude, sont choses qui dépendent plus des dispositions intérieures de l’esprit que des circonstances extérieures et l’on peut les goûter même au milieu d’une apparente agitation.»
- Alexandra David-Néel

Olivier Turcotte
Coach personnel et Hypnothérapeute
514 831-9936
info@olivierturcotte.com
olivierturcotte.com


Si vous avez aimé cette réflexion, vous aimerez peut-être celles-ci:

Handicap du bonheur
Quantité ou Qualité
Comme un petit flocon