Chronique Réflexions

Un équilibre en déséquilibre

Pour débuter la réflexion d'aujourd'hui, permettez-moi une petite histoire...

«Un roi avait deux amis et tous deux furent reconnus coupables d'un crime. Comme il les aimait, le roi désira faire preuve d'indulgence, mais il ne put les acquitter, car même la parole d'un roi ne peut se substituer à la justice. Alors il prononça son verdict : «Une corde sera tendue au-dessus d'un profond abîme et l'un après l'autre vous devrez le traverser. Celui qui atteindra l'autre bord aura la vie sauve.»

Il fut fait comme le roi l'ordonna et le premier des amis traversa sans encombre. Toujours de l'autre côté le second lui cria : «Dis-moi l'ami, comment as-tu réussi à traverser?» Le premier répondit : «Je n'en sais rien. Tout ce que je peux te dire c'est que quand je me sentais basculer d'un côté, je me penchais de l'autre».

Simple, n'est-ce pas? Mais, aussi simpliste que puisse paraître la morale derrière ce conte (dont j'ignore malheureusement la provenance), demeurer en équilibre dans la vraie vie représente un défi quotidien sans répit.

Que ce soit parce qu'on ne connaît pas suffisamment bien nos capacités physiques ou nos limites psychologiques ou parce qu'on est tenté de les étirer comme s'il s'agissait d'une marge de crédit, les tentations sont grandes et multiples pour se lancer dans de plus ou moins périlleuses aventures qui nous sortent de notre zone de confort et qui donnent un peu de piquant à notre vie.

MAIS QU'EST-CE QUE L'ÉQUILIBRE?
Si la vie est une série de cycles d'éveil et de sommeil, d'inspiration et d'expiration, d'alimentation et de rejet... L'équilibre est la balance parfaite, la bonne proportion entre chacun de ces deux pôles. Et bien que l'on tente d'échapper ou de retarder certains de ces cycles qui semblent moins intéressants ou peu stimulants (par exemple en sautant un repas ou en passant une nuit blanche), le besoin d'équilibre nous rattrape invariablement.

«Il y a plus à faire de la vie que d'en accélérer le rythme.»
- Gandhi

Ceci étant dit, il faut bien se l'avouer : l'équilibre, ce n'est pas très excitant. Ce n'est pas non plus très valorisé par une société comme la nôtre qui carbure au dépassement et à la performance, nous incitant sans cesse à être le meilleur et à gagner notre place au soleil sans jamais vraiment prendre le temps de s'arrêter pour respirer. Et on finit d'ailleurs souvent par en payer le prix d'une façon ou d'une autre, usés prématurément que nous sommes.

«Pour un soulagement rapide de la douleur, ralentissez.»
- Lily Tomlin

Peut-être avez-vous déjà tenté de ralentir et de vous prioriser? Mais alors, pourquoi n'avez-vous eu qu'un succès médiocre ou temporaire? Peut-être aviez-vous oublié que nous ne sommes pas seuls à décider de ce qui nous arrive. Parfois, les situations de la vie courante et les gens qui nous entourent semblent en effet s'unir pour nous déstabiliser. Comment devrais-je m'y prendre alors?

OPTEZ PLUTÔT POUR LE DÉSÉQUILIBRE
Oui! Vous avez bien lu. Optez pour le déséquilibre! S'il est vraisemblablement impossible de conserver un parfait équilibre dans votre vie et qu'en plus, ce ne soit pas ce qu'il y a de plus intéressant, accordez-vous le droit au déséquilibre, le droit de parfois pencher à gauche et de parfois pencher à droite, par en arrière ou par en avant et ce, que ce soit volontaire ou non... le tout dans le respect de ce que vous êtes (et des autres bien entendu).

«Les tempêtes de la vie nous jetteront encore et toujours dans le déséquilibre. L'alternance fréquente entre un état de déséquilibre et un état d'équilibre nouveau [...] est le processus qui nous apprend à chercher de plus en plus consciemment l'endroit de la tranquillité intérieure et de la clarté.»
- Gerg Ziegler

Quand on y pense... Si vous ne pouvez nager contre le courant parce que ça vous épuise, laissez-vous porter par la vague qui vous berce. Appréciez le va-et-vient naturel des choses, tel un nageur dans l'océan de la vie. En bout de ligne, vous y découvrirez peut-être ce mystérieux équilibre qui existe dans la succession de moments de déséquilibre.

En prime, si vous vous enlevez la pression qu'il y a à toujours demeurer bien droit ou sur le droit chemin, non seulement vous pourrez profiter de la vie au sens plus large avec l'enivrement qu'apporte un peu de déséquilibre, mais en plus, vous serez plus détendus acceptant et accueillant chaque nouveau moment inattendu d'imperfection puisque vous saurez qu'il fait partie de la grande perfection des choses, du grand équilibre de la vie.

«La vie est comme un instrument de musique ; il faut la tendre et la relâcher, pour la rendre agréable.»
- Démophile

Alors, dites-moi... De quelle façon allez-vous injecté un peu de déséquilibre dans votre vie aujourd'hui et cette semaine? Partagez vos idées avec votre familles et vos ami(e)s... et amusez-vous à être libre d'équilibre!

Olivier Turcotte
Coach personnel et Hypnothérapeute
514 831-9936
info@olivierturcotte.com
olivierturcotte.com


Si vous avez aimé cette réflexion, vous aimerez peut-être celles-ci:

Le retour de Peter Pan
Intuition vs Logique
Un changement à 180 degrés